Plasmonique

 

L'activité plasmonique s'intéresse à l'utilisation de nanostructures métalliques pour contrôler, modifier, optimiser des dispositifs à vocation optique. En particulier, nous couplons des émetteurs (organiques ou inorganiques) avec ces modes plasmons dans différents régimes (couplage faible/fort, émission spontanée/stimulée, effet laser). Dans ce cadre, notre activité est répartie dans 3 thèmes qui sont présentés ci-dessous.

 

Tamm                                                                                                                            


 

Contacts : Joël BELLESSA, Clémentine SYMONDS

Le premier thème a pour vocation l'étude et l'exploitation de modes Tamms. Ces modes appraissent à l'interface entre une structure métallique et un miroir de Bragg. En jouant sur la géométrie de la structure métallique, il est possible de réaliser une véritable ingénierie du mode Tamm. Les études que nous menons sur les Tamms portent sur le couplage fort, l'effet laser, les effets de confinement...

pour en savoir plus...

 

 

Couplage fort plasmons-excitons                                                                                                             


 

Contacts : Joël BELLESSA, Jean Michel BENOIT, Clémentine SYMONDS

Dans cette partie, nous intéressons au  couplage fort de modes plasmons (localisés ou délocalisés) avec des structures actives (puits quantiques ou des molécules organiques)

Lorsque l'émetteur est couplé au plasmon, les états initiaux s'hybrident pour former un nouvel état. Le système est alors composé de deux états polaritoniques séparés de l'énergie de Rabi. Nous réalisons différentes études pour comprendre les mécanismes de couplage et développons de nouveaux systèmes pour manipuler ce nouvel état.

pour en savoir plus..

 

 

Nanostructures plasmoniques et couplage faible avec des émetteurs                                                                                                                        


 

Contacts : Joël BELLESSA, Jean Michel BENOIT, Julien LAVERDANT

La troisième activité de l'axe plasmonique est portée sur l'élaboration et l'étude de structure plasmonique en régime de couplage faible. Dans ce cadre, la structure métallique modifie les propriétés  de luminescence de nanoémetteurs.

pour en savoir plus...

 

 

 

 

 

Scroll To Top